Close

Capsule linguistique

LES FAUTES LES PLUS FRÉQUENTES DANS LE MONDE DE LA PÉRINATALITÉ

 

  • Épidurale : Il faut plutôt dire péridurale. Épidurale est un anglicisme.
  • Être menstruée : Ce verbe n’existe pas quoiqu’il est souvent utilisé. Il faut plutôt dire avoir ses règles ou avoir une menstruation.
  • Les forceps : Il faut plutôt dire le forceps. Le forceps est constitué de deux cuillères, mais demeure un seul et même instrument.
  • On écrit postnatal en un mot, mais post-partum avec un trait d’union.
  • Auto-hypnose : Il faut plutôt dire autohypnose ou hypnothérapie en un seul mot.
  • Laits maternisés : Selon le Code de commercialisation, il est plus précis de parler de préparation commerciale pour nourrissons.
  • Tirer son lait : Pour les pauvres mères qui voient le tire-lait comme une « trayeuse », il est plus juste de dire exprimer son lait.
  • Se faire provoquer. Le terme plus juste est tout simplement induction. Sinon. « Allez bébé, sors, je te provoque… »
  • Mamelons ombiliqués : Quoique ce terme est approprié, il est plus juste de dire invaginés.
  • Prénatals ou prénataux ? Postnatals ou postnataux? Là est la question! En fait, les deux adjectifs sont acceptés. Toutefois, si on applique la règle du « al » au singulier qui devient « aux » au pluriel, il est plus agréable de lire prénataux et postnataux.
  • Monitoring ou monitorage? Les deux termes sont acceptés.
  • Tomber enceinte : On ne tombe pas enceinte, on le devient. On change d’état, donc on doit l’accompagner d’un verbe d’état et non d’action.
  • Accompagnatrice à la naissance : Il faut dire accompagnante à la naissance. Le terme accompagnatrice fait plutôt référence à une musicienne dans un orchestre.
  • Mon médecin m’a accouchée : La femme accouche par sa force et ses moyens; le médecin n’est là que pour l’assister.
  • As-tu un accouchement naturel ou une césarienne? : un accouchement naturel est un accouchement physiologique. Dans cette situation, il serait plus juste de dire un accouchement vaginal.
  • Le nombril de mon bébé est tombé hier : pauvre bébé! Sans blague, c’est le cordon ombilical qui tombe, pas le nombril.
  • Est-ce que tu nourris ton bébé? : Non, je le laisse mourir de faim. Sans farce, il faut dire est-ce que tu allaites ton bébé.

 

Et vous, en connaissez-vous d’autres fautes qui concernent le monde de la périnatalité?

 

Nancy Richard

Laisser un commentaire

Site Login




Lost your password?

(close)